Partagez | 
 

 We are young ♪ PV Nita

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: We are young ♪ PV Nita    Lun 6 Fév - 19:39



    When I walk in the spot, this is what I see , everybody stops and they staring at me, I got passion in my pants and I ain't afraid to show it ! I'm sexy and I know it !

    Une bière à la main, Seth dansait. Oui, vous avez bien lu, Seth Ambroise Williams dansait, en plein milieu de la boite bondée. Enfin, danser était un bien grand mot pour décrire ce que faisait le jeune homme. Il faisait des grands bonds sur place, renversant au passage quelques millilitres du breuvage amère qu’il, pourtant, n’affectionnait pas tant que ça. Mais après deux scotchs, un rhum-coca et un fond de vodka qu’il avait raflé à un sombre inconnu déjà ivre mort, on pouvait tout avaler. De l’alcool à 90, de l’aftershave, de l’huile d’amande douce, absolument tout. Et il l’avait déjà fait. Ceci dit, ce n’était pas une expérience qu’il était prêt à retenter. Et il n’était pas assez soul pour ça ce soir-là. Seth avait une descente d’alcool assez surprenante, et il y tenait assez bien. Il était juste un peu joyeux, après tout il n’était que 21h30. C’était la première fois depuis longtemps que Seth se rendait dans une discothèque seul, sans but à part de faire la fête jusqu’au petit matin. C’était bien agréable pourtant, le train-train quotidien commençait à l’horripiler. Entre la fac, les profs qui les harcelaient avec les partielles qui approchaient, son piano qu’il faudrait bientôt accorder, une vie sentimentale qui … Il secoua vigoureusement la tête en émettant un bruit qui ressemblait au glouglou d’un dindon. Non ! Il n’était pas là pour noyer ses problèmes dans l’alcool ! Il n’était pas un alcoolique de bas-étage ! Il était là pour se détendre et boire assez modérément, nuance.
    Quand le beat endiablé des LMFAO commença à s’atténuer pour finir par se taire, Seth leva les bras vers le ciel en faisant de grands gestes et scandant un espèce de « WHOUUUUUU !! » décrépit. Dans son agitation le reste de la bière se renversa généreusement sur la veste en cuir d’un malabar au look motard. Lunettes rondes aux verres tintés, bandana, tatouage, moustache et muscles, il avait toute la panoplie. A vue de nez il devait peser dans les quatre-vingt kilos pour un mètre quatre-vingt-cinq. Awoué. La pensée de s’excuser passa dans l’esprit de Seth.

    « Par.. »


    Et s’en alla aussi vite qu’elle était venue. Le motard semblait faire partie de cette catégorie de gens qui, bourrés, étaient fâchés. Le malheur consistait à ce que cela tombe sur vous, sur Seth. Après un petit sourire froissé, le beau brun tourna les talons en quatrième vitesse et s’enfonça dans la foule. La masse compacte de tous les fêtards lui laissait un peu d’avance. Sa carrure, beaucoup plus svelte que l’autre malabar aussi. Il le distança rapidement tout en écrasant quelques pieds au passage. S’accordant un crochet par le bar, il choura un cocktail bleu vif à une charmante demoiselle qui avait le dos tourné mais qui n’avait pas l’air d’avoir plus de seize ans. Ça serait sa bonne action de la journée, les mineurs n’avaient pas le droit de consommer d’alcool, et encore moins d’entrer en boîte. Respecter la loi c’était important ! Il fila, le verre à pied à la main, et poussa la première porte venue. Seth passa la main dans ses cheveux bruns. Une pièce carrelée, blanche, presque propre ce qui se révélait assez étonnant pour une boîte de ce genre. Les toilettes. Tant mieux il … mais il n’y avait pas d’urinoir. Les toilettes pour dames. Chouette. Il soupira quand il remarqua avec satisfaction qu’il n’y avait personne.
    Quand soudain une chasse d’eau se tira et qu’une jolie jeune femme brune tomba nez à nez avec le poursuivit. Seth lui adressa son sourire ravageur, et, parfaitement détendu, lui tendit le cocktail.

    « Salut ! On ne se connait pas non ? Tu veux ? Enchanté, moi c’est Seth ! »


Dernière édition par Seth A. Williams le Sam 18 Fév - 11:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: We are young ♪ PV Nita    Lun 13 Fév - 10:11

    Ce n'est pas tout les jours que Nita s’ennuyait ainsi. Il était environ 21h00 lorsqu'elle se décida enfin à enfiler un short avec un tee-shirt blanc ouvert sur le dos. Elle partie mettre un peu de fond de teint, en renversa au passage sur le lavabo, se coiffa et enfila sa doudoune bien chaude qu'elle appréciait par ce temps. Elle n'avait pas encore nettoyé le lavabo alors elle courut de retour dans le sens inverse pour prendre la fameuse éponge qu'elle avait acheté aujourd'hui et passa un coup à l'endroit ou la poudre s'était déposée.

    21h10 - Si ça continue, elle arrivera en retard. Elle enfile ses chaussures de soirée et s'en va en direction de la boite de nuit. Il y a un vent frais qui fait voler quelques mèches de ses cheveux mais rien de suffisant pour la décoiffée encore. Elle marche comme au plus vite sur le trottoir en évitant les crottes de chiens que les propriétaires ne ramassent pas. Pourtant, le logo est tagué à chaque coin de rue. "Merci de ramasser les déchets de vos chiens ! La rue n'est pas un dépotoir !". Mais cela n'influence pas les gens.

    21h20 - Elle arrive enfin devant la boite et rentre dans le brouhaha que fait cette case en béton. La musique à fond, elle doit se boucher les oreilles pour s'habituer au sons. Elle passe devant le bar et se sert une coupe de Champagne. Promis ! Je ne rentrerais pas ivre cette nuit. La musique de LMFAO fait résonner chaque mur et un homme qui lui, est déjà à demi sonner danse en renversant sa bière sur les autres danseurs. Le son lui faisant mal aux tympans, elle décide d’aller aux toilettes pour entendre en volume -50.

    21h30 - Elle est encore aux WC pour se rafraichir le visage quand une envie lui prend. De l'autre côté de la porte, ça s'agite comme si une bagarre allez éclater. Quand tout d'un coup, la porte s'ouvre et elle perçoit alors chaque voix qui chantent, crient ou encore rigolent. Elle tire la chasse d'eau et sort des toilettes quand tout d'un coup, elle tombe nez à nez avec le jeune homme qui dansait au milieu de la piste. Cocktail à la main, il ne dégage que une odeur d'alcool. Surement trompé de porte Celui si lui proposa le reste du verre et lui donna son nom. Nita n'allais pas refuser alors elle pris le verre et le fini en une gorgée. Elle l'avait caché mais, avant de venir en boite, elle avait un peu bu devant la télévision. Surement la raison pour la quelle elle accepta la proposition. «Merci pour le verre. Moi c'est Nita ! Jolie prénom Seth. Enchantée.» Il souriait d'un air détendu et draguer. Elle n'allait pas resté planté ici à le regarder dans les yeux alors elle l'invita à allez prendre un verre au bar.




Dernière édition par Nita M. Fillingus le Mar 6 Mar - 16:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: We are young ♪ PV Nita    Sam 18 Fév - 11:38

    Seth eut un flashback. Ca arrivait parfois, comme ça, sans prévenir. I’m drunk, so, I’ve got flashback. Normal. Sa première fête avec alcool, piscine, et surtout sans parents, il l’avait vécue à l’âge de quinze ans, et à l’époque il avait encore un petit peu de réserve sur la boisson. Il avait servi de SAM pendant la soirée, observant le comportement des gens complétements bourrés qui filaient par groupes de deux à cinq personnes dans les chambres les plus proches. Il avait sauvé des vies cette nuit-là… mais aujourd’hui il ne sait pas s’il serait capable d’en refaire autant. Comme si point de vue responsabilité il avait régressé, encore et encore. Il sourit et faillit résister quand la fille accepta le verre. Pourquoi il l’avait proposé déjà ? C’était SON verre … oh et puis zut, la gamine en commanderait d’autres, il n’aurait qu’à les lui confisquer, inlassablement. Comme l’adulte responsable qu’il était. Il soupira, parfois avoir plus de dix-huit ans, c’était un fardeau. A se poser toujours les mêmes questions… « que wais-jeuh faire de ma viiiie ? » pensa tout haut le jeune homme.

    «Merci pour le verre. Moi c'est Nita ! » Nita, Nita, Nita… non sans l’ombre d’un doute il n’avait jamais entendu parler de ce nom-là ! Seth adorait faire de nouvelles rencontres ! Il considérait que chaque personne qui posait un jour le regard sur lui était potentiellement un nouveau maillon de la toile de sa destiné. C’était son objectif, quand il aurait fait carrière dans la musique et empocher des millions de dollars, de livres, et d’euros, il retournerait vivre en France, sur la côte d’azur et il passerait sa vie à tricoter (quand Seth est bourré, il établit des projets d’avenir, et fais des citations philosophiques, c’est juste pour prévenir …). Tricoter, encore et encore… élever des moutons peut-être, comme ça il créerait sa propre laine ! C’est tellement hype la laine.

    « Joli prénom Seth. Enchantée.» Le jeune homme émit un petit ricanement. Il la ressortirait, celle-là, à son oncle que prénom était « joli ». Thomas affirmait que Seth était un prénom digne d’un cabot. D’ailleurs il ne l’appelait plus que par son second prénom : Ambroise. Ca ne gênait pas Seth outre-mesure mais c’était la première fois que quelqu’un lui disait qu’il avait un joli prénom. Il sourit d’avantage à la fille – Nita, donc. Celle-ci prit les devants en l’invitant à prendre un verre. Une jeune femme entreprenante ?

    « A toi l’honneur » dit Seth avec une révérence en lui tenant la porte. Ce n’était pas que par galanterie, il fallait le précisé. Le jeune homme préférait ne pas prendre de risques, le motard avait peut-être campé devant la porte des toilettes dans l’espoir fugace de lui tendre une embuscade et de le démolir comme un barbare ? Bon, il y avait peu de chances, c’était juste quelques gouttes de bière. Mais sait-on jamais… La jeune femme passa donc devant et Seth attendit quelques secondes avant de la suivre. Il jeta un coup d’œil à droite, à gauche. Non, personne. La musique avait changé depuis sa course-poursuite. Maintenant c’était du David Guetta. Ils ne passaient jamais de classique en boîte ? Ou peut-être du rock ? Ça devait exister les night-clubs rock. Les gens devaient être encore plus funs que le vieux motard. Du genre à danser sur cuir, cuir, cuir, moustache !

    « Un cosmopolitan s’il te plait … Brad ? »
    dit Seth d’un ton assuré au barman dont-il avait péniblement déchiffré le badge où était écrit son nom. Il se tourna vers Nita, intéressé par la commande de celle-ci. Le choix de la boisson en disait long sur chacun. « Je t’invite, j’insiste. » lui dit-il, encore une fois il se la jouait gentleman. « Alors ? Tu es venue seule ? Un soir de semaine … c’est quoi ta raison à toi ? » demanda le beau brun en prenant un tabouret et s’accoudant au bar.

    Spoiler:
     


Dernière édition par Seth A. Williams le Mar 28 Fév - 17:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: We are young ♪ PV Nita    Sam 25 Fév - 10:24

    Celui se posa tout de même des questions sur le pourquoi d'avoir son verre. Il n'a pas l'air gêné en plus - pour une fois. D'habitude ils sont très renfermé et cela énerve un peu Nita. En effet, elle ne peut que parler avec des femmes et du coup, elle reste sûr le doute de la vie des hommes. Bien évidemment Nita à déjà eu un boy friend mais celui ci n'était pas le plus aimable. Toujours à critiquer et à faire la fête elle ne l'a pas supporté très longtemps. Exactement 3 mois. « que wais-jeuh faire de ma viiiie ? » Il semblait peu sûr de lui mais tout de même elle pris le risque de boire un verre avec lui. Elle aussi n'était pas net ce soir. Il ne faut pas le cacher mais Nita avait pris quelques gouttes d'alcool avant de venir se détendre et s'amuser ici.

    « A toi l’honneur » Quelle galanterie... Quoique certains hommes dans cette état peuvent faire ceci pour jouer des mauvais tours ou s'écarter d'embrouilles quelconque. Il ouvrit la porte et laissa passer Nita. Celui ci mis quelques secondes avant de sortir à son tour. On aurait dit qu'il avait honte de sortir des toilettes pour femme. Pourtant, la foule courrait dans tout sens et personne ne s' intéressais à savoir si un jeune homme rentrerais dans les mauvais sanitaires. Seth sorti enfin pour l’emmener jusqu'au bar boire un coup qui leurs ferait grandement du bien.

    « C'était plutôt moi qui t'invitait mais si tu y tiens... Un verre de whisky sera la bienvenue pour me rafraichir les idées !» Il pris un tabouret s’assaillit et regarda la femme. Celle ci sembla gênée mais elle dégagea tout de même un sourire. Il était forcé car elle avait peur de la réaction du jeune homme par rapport à la boisson choisis.

    On ne peut pas dire que ce soit le meilleur moment pour déprimer devant un verre de whisky et pourtant elle était parti pour. Heureusement que le beau garçon devant elle lui tenait chaud au cœur et lui remontait le moral. Après tout, Nita était venu ici pour s'amuser et non pour déprimer.

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: We are young ♪ PV Nita    Mar 28 Fév - 23:20

    Dire que Seth n’était pas prévoyant était un euphémisme. Il lui était déjà arrivé de manger pour seul diner un vieux cornichon qui trainait dans son bocal, parce qu’il n’avait pas eu le temps de faire les courses, ou encore de bosser toute la nuit sur une composition qu’il avait oublié de faire pour le lendemain. Bref, pour prévoir les choses, Seth n’était pas vraiment quelqu’un de fiable, ou même de très recommandable. Cependant pour le court terme, il se débrouillait comme un chef. Sous ses apparences de gamin insolent, il possédait un cerveau très rapide (non ce n'est pas vrai, mais c’est ce qu’il croit, laissez le rêver), même dans son état d’ébriété conséquent, il eut la présence d’esprit de s’installer juste derrière la brunette de seize ans, elle aussi ivre morte, malgré tous les efforts de Seth. Elle n’était pas bien grosse cette gamine, deux shot de tequila avaient dû suffire. La jeunesse de nos jours … mais elle continuerait à commander, et le jeune homme pourrait lui taxer verre après verre, et boire à l’œil, ou presque, toute la soirée. Elle ne s’en rendrait même pas compte vu son état ! Avec un fin sourire de stratège victorieux, Seth aspira une gorgée de son cosmo tout en faisant tourner entre ses longs doigts de pianiste le petit parasol bleu fluo qui servait de décoration.

    « C'était plutôt moi qui t'invitait mais si tu y tiens... »

    Affaire de principes. Aussi audacieuse que soit Nita, il en allait de l’honneur de la gente masculine, c’était toujours le mâle qui devait payer le premier verre. Ou dans ce cas, le voler, avant de l’offrir. Mais c’était l’intention qui comptait non ? Sans perdre sa moue joviale il commanda ce que la jeune femme avait demandé, un whisky. Pur ? C’était curieux, en soirée les gens privilégiaient les cocktails. Enfin, c’était ce que Seth avait remarqué. Les boissons pures étaient plutôt pour les gens qui avaient des soucis à oublier le plus vite possible. C’était le meilleur moyen pour finir soul très rapidement, si on ne possédait pas une bonne descente. Mais la jeune femme était assurée, Seth en conclu qu’elle était habituée et qu’elle ne souffrait pas de ce problème. D’un autre côté elle n’avait pas répondu à la question … oh, si elle ne voulait pas en parler, ça le regardait ! Le beau brun était là pour prendre du bon temps, il n’allait pas commencer à s’imaginer différents scénarii, aussi mirobolants les uns que les autres ! Elle était ravissante, autant peaufiner un peu ses techniques de dragues qui n’étaient pas toutes au point en ce moment … sinon pourquoi Hope ne lâchait pas définitivement cet autre mec qui la faisait au temps souffrir ? Son sourire disparu une fraction de seconde avant de réapparaitre quand une rasade d’alcool coula sur son palais. Ce breuvage rouge était délicieux, il croisait les doigts pour que la gamine en demande un.
    Tout d’un coup, dans la boîte, la musique changea du tout au tout. Le rythme avait pris un air mélancolique, les lumières saccadées et rougeoyantes avaient virées à un bleu doux… un night-club qui cassait l’ambiance pour caser un slow ? Intéressant ! Seth avisa Nita qui avait déjà bien descendu sa boisson et lui prit la main. Avant de l’entrainer sur la piste de danse.

    « Allez viens ! Une petite danse ça te dis ? »

    C’était une question purement rhétorique, il avait déjà posé ses mains sur les hanches de la demoiselle tout en gardant une distance raisonnable entre leurs deux corps. Malgré son enthousiasme il fallait conserver un certain seuil de décence, ils ne se connaissaient que depuis dix minutes après tout ! L’air de piano donna à Seth un air rêveur, il avait reconnu dès les premières notes « My Immortal » de Evanescence. Le jeune homme n’était pas particulièrement un fana du groupe mais c’était sa petite sœur qui l’avait forcé à apprendre et à jouer ce morceau, et même à la chanter ! Et Seth qui chantait dans les aigus, ça valait le détour, avec une caméra de préférence. Alice lui manquait tellement …

    « C’est le moment parfait pour faire un peu connaissance ! dit-il avec un petit rire. Si tu veux tout savoir, je viens de Paris, tu y es déjà allée ? C’est la plus belle ville du monde je crois ! Même si tous les aprioris sur les français sont vrais ! Je suis à Londres parce que je joue du piano, je fais mes études en suivant un cursus musical, je m’en passerais bien, mais c’est tellement dur de percer de nos jours… »

    Paf, la carte du musicien ! Les filles adoraient les musiciens, les pianistes surtout, ça donnait un petit côté mystérieux, et sexy. Seth planta ses yeux sombres dans ceux de la jeune fille pour voir si son discours avait eu l’effet escompté. Avec un peu de tristesse, il songea que Nita, cette presque parfaite inconnue en savait désormais plus sur sa vie que son propre père.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: We are young ♪ PV Nita    Ven 2 Mar - 19:29

Il ne semblait pas très saoul et pourtant, il se comporta comme si eux deux se connaissaient déjà depuis un bon moment. Et pourtant, cela faisait à peine dix minutes qu'ils s'étaient croisés dans les toilettes pour femmes. Après tout, c'est en commettant des erreurs qu'on fait de nouvelles connaissances. D'ailleurs, c'était le cas de nos deux compagnons assis l'un à côté de l'autre en train de boire un verre en discutant. Avec une gentillesse qui cachait une galanterie remarquable. En tout cas, Nita en voyait assez pour rêver d'un homme comme lui. Le whisky arriva plutôt rapidement ce qui fit sourire la jeune femme. Bien évidemment, la moindre des choses c'était de remercier la personne qui venait de te payer une tourner alors tout simplement, elle articula (et c'est bien pour la première fois) timidement :

« Merci c'est très gentil !»

Tout d'un coup, elle se rappela qu'il lui avait poser une question. De quoi déjà ? A oui ! Pourquoi elle était venu ici. Après les derniers événements de la semaine, il était dur de cacher une fine tristesse qui pourtant, brisait le cœur de Nita. Bien qu'elle avait eu une énorme envie de venir ce soir, ce n'était pas pour parler des problèmes qu'elle avait. Alors elle décida de ne pas y répondre. Et puis, cela faisait un moment qu'elle n'avait pas vu Charlie. Peut-être que celle ci pourrait l'aider à y voir plus clair dans ses problèmes personnelles. Bref, elle n'en voulait pas en parler ce soir car elle risquait de gâcher la soirée. Bien qu'elle avait promis qu'elle ne rentrerait pas saoul, elle était partie pour. Mais ses pensées furent coupées lorsqu'une musique ressemblant à un slow - d'ailleurs s'en était un - attira l'attention de Seth.
« Allez viens ! Une petite danse ça te dis ? »

De toute façon elle n'aurait pas eu le temps de répondre sachant qu'il l'avait déjà pris par le bras pour l'emmener sur la piste. Le jeune homme posa ses mains sur les hanches à Nita et celle ci posa ses mains sur les épaules du beau brun. En gardant une distance assez large pour ne pas passer pour un couple sachant qu'ils se connaissent à peine. D'ailleurs, il commença la discute comme quoi en dansant on en connaitrait mieux sur l'autre.
« Il se trouve qu'avant, j'habitais à Paris avec mes parents. Eux ils y sont encore mais je suis venue à Londres pour faire mon job de rêve. Je souhaite être dessinatrice. Enfaite je ne suis pas française, je suis née en Espagne mais on a dut allez en France. Je ne suis pas triste car j'avoue que c'est un très beau pays ! »

Il aimait le piano. Elle qui depuis toute petite rêvait de voir un pianiste, elle en avait un en face d'elle - pas une star non plus mais de quoi la faire sourire - et cela lui lâchât quelques mots.
« J'adore le piano ! Depuis toute petite, j'en rêve de voir un et voilà que je danse avec quelqu'un qui en fait ! Tu joue quel morceau ? »
Pourtant, Nita cru que ces mots déplaisent au garçons. En effet, il l'a fixa droit dans les yeux mais elle lut dans ses yeux de la tristesse.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: We are young ♪ PV Nita    Mar 6 Mar - 20:45

    A tout bon américain de vingt-quatre ans, un slow rappelait forcément le bal de promo. Les filles sublimes tirées par quatre épingles, les magnifiques robes de satin, les costumes de pingouin et les cheveux gominés, le bracelet de fleur que le cavalier se devait de glisser au poignet de sa dulcinée… mais Seth n’était pas né aux Etats-Unis, contrairement à son oncle, il n’y avait même pas vécu. Seth Ambroise était un bon français, bien beauf, et les danses sans doute torrides aux US lui faisait se rappeler les quelques soirées musettes que ses grands-parents maternels aimaient bien organiser. Moyenne d’âge : soixante-cinq ans. Et encore parce que il y avait les quelques petits-fils et petites-filles de ce riche gratin de Paris, qui y avait été traînés de force. En général, les adolescents se rassemblaient autour d’une table, commérant allégrement sur les vieux ridés, commandant de l’alcool à flot, et essayant de changer la musique, troquant l’accordéon contre quelque chose de plus… rythmé. Bref, tout ça pour dire que Seth dansait comme un pied, pied qu’il tentait de contrôler pour ne pas écrabouiller ceux de Nita. Accident malencontreux qui avait bien failli se produire une paire de fois rien que pendant l’introduction de la chanson. Le jeune homme leva les yeux au ciel, pourquoi le morceau durait-il quatre minutes ? C’était effroyablement long ! Surtout quand on a un équilibre très précaire dû aux quelques verres au compteur. Pourtant quand on était musicien on était censé avoir le sens du rythme. Donc on était aussi censé savoir danser. Ce n’était pas bien compliquer tourner tout doucement sans marcher sur qui que ce soit …

    « Il se trouve qu'avant, j'habitais à Paris avec mes parents. Eux ils y sont encore mais je suis venue à Londres pour faire mon job de rêve. Je souhaite être dessinatrice. Enfaite je ne suis pas française, je suis née en Espagne mais on a du aller en France. Je ne suis pas triste car j'avoue que c'est un très beau pays ! » Seth sourit. C’était très agréable d’échanger, enfin, de raconter sa vie à une inconnue et qu’elle en fasse de même. Surtout quand on avait autant de point commun avec l’inconnue en question ! Alors comme ça Nita était dessinatrice… le beau brun essaya de se souvenir des mains de sa cavalière. Il n’y parvint pas. D’habitude la première chose que regardait Seth chez quelqu’un c’était ses mains. Choix curieux, les plus romantiques diraient les yeux, les plus pervers les seins… mais Seth affirmait que les mains étaient la partie du corps qui en disait le plus chez une personne. C’était un pianiste, ses mains étaient son outil de travail, tout comme pour Nita. En général les dessinateurs avaient de longs doigts fins et précis. « Oh, toi aussi tu es une exilée alors ! Quitter sa fratrie pour son art ! » ria Seth en prenant un air très solennel et posant théâtralement un poing sur son cœur (il se trompa de côté d’ailleurs). « Tu as de la chance si tes parents te soutiennent dans ce que tu fais, moi ils m’ont expédié ici dans l’espoir que je fasse quelque chose de bien de ma vie… genre, heu … économie tu vois ? Et pis je suis tombé sur mon oncle, il m’a bien aidé sur ce coup. Mais je sens que je vais tout faire foiré comme d’hab, et mes partiels, et avec cette fille… » L’alcool avait un effet désastreux sur Seth à haute dose. Ça pouvait ne pas se voir au premier coup d’œil, mais les faits parlaient d’eux-mêmes, et c’est surtout Seth parlait trop. Beaucoup trop. Il racontait sa vie et rien ne pouvait plus l’arrêter.

    « J'adore le piano ! Depuis toute petite, j'en rêve de voir un et voilà que je danse avec quelqu'un qui en fait ! Tu joues quels morceaux ? » Le sourire de Seth s’accentua un peu d’avantage, sa stratégie du pianiste (plus si) mystérieux (que ça) et torturé avait fonctionné ! Il repensa une conversation qu’il avait eu au beau milieu de la nuit avec sa voisine, quelques jours plus tôt… « Oh, je joue énormément de trucs. Genre Au Clair de la Lune, les trucs comme ça … en vingt ans de pratique on a le temps de diversifier son répertoire ! plaisanta-t-il. Et je pensais commencer à donner des cours particuliers aussi, si tu connais quelqu’un que ça intéresse ! » Le pianiste réalisa avec émotion que c’était la première fois qu’il parlait de son projet à quelqu’un, ça faisait plusieurs nuits que ça le travaillait et il avait vraiment envie (et besoin) de mettre ça en forme.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: We are young ♪ PV Nita    Mer 7 Mar - 13:50

    Il faut dire qu'elle n'était pas la reine des slows. Elle qui n'en avait fait qu'une fois à une soirée organisée entre amis avec... son ex petit ami. Un mauvais souvenir qui hantait ses rêves les plus rares. Ils se transformaient directement en cauchemar qui finissait par faire de Nita, une serpillère trempé dans de l'eau bouillante. Eux, le couple presque parfait passer leurs soirées à boire sans voir le temps défiler. Lui qui cherchait le sexe, elle l'amour serein. Lorsqu'on est ivre, on ne sait pas ce qu'il se passe... et d'ailleurs il se produisit ce soir là, quelque chose qui ne peut être expliqué. Depuis, elle ne touchait plus beaucoup à l'alcool et quand c'était le cas, elle avait du mal à digéré le taux d'alcoolémie présent dans son sang. C'est presque comme si Nita le sentait dériver dans son courant de globules rouges. Là bizarrement, aucun effet ne se produit et elle pus continuer à danser sans trop de soucis.

    On aurait belle et bien dit que les deux jeunes qui dansaient le slow se connaissaient depuis un bout de temps. Les minutes étaient longues et Nita cherchait par tout les moyens de se détendre. « Oh, toi aussi tu es une exilée alors ! Quitter sa fratrie pour son art ! » Elle ria de bon cœur avec lui tout en se contrôlant pour ne pas se cambrer et déranger la danse. « Tu as de la chance si tes parents te soutiennent dans ce que tu fais, moi ils m’ont expédié ici dans l’espoir que je fasse quelque chose de bien de ma vie… genre, heu … économie tu vois ? Et pis je suis tombé sur mon oncle, il m’a bien aidé sur ce coup. Mais je sens que je vais tout faire foiré comme d’hab, et mes partiels, et avec cette fille… » Une fille ? Nita eu un pas de recul. Elle ne voulait en aucun cas avoir des problèmes avec la petite amie de Seth. « Oh, j'suis désolée. Pourtant j'ai bien connu les coups couteaux dans le cœur mais à ce point... Heureusement qu'ton oncle est assez gentil pour t'aider ! Mais cette fille... Je ne veux pas avoir des problèmes si elle me voit danser avec toi. » C'était dit, au moins son pas de recul aurait une explication. En tout cas, l'alcool lui faisait avalée des mots et cela était gênant lorsqu'elle parlait.

    En tout cas, il eut l'air content lorsque, peu de temps avant elle lui dit qu'elle aimait le piano. Des petits morceaux comme "Au Clair de la Lune" fit rire Nita. « Haha ! J'aurais cru un peu plus travaillé comme morceaux ! Actuellement, je n'ai pas de famille ici et personne de mon entourage ne s'intéresse vraiment à mes passions.» Elle en profita pour remettre ses mèches rebelles en arrière histoire qu'il voit bien que Nita le regardait dans les yeux.

    Le slow était long. On aurait dit qu'il dansait depuis une demi heure. Quand tout d'un coup, des lumières blanches éclairèrent les couples dansant. La fin du morceau bientôt je pense. Un mot barbu (un motard surement) poussa Seth d'un coup violent pour passer. Il avait l'air pressé et énervé. En tout cas, le jeune homme ne réagit pas et se contenta de faire comme ci de rien était. « Quel mal polie ! Il faudrait un peu plus de sécurité dans les boîtes... » Mais un bruit provenant du bar lui coupa son élan de ralâge. Quelqu'un venait de faire tomber son verre et celui-ci se brisa en milles morceaux qui formèrent un jolie cercle au pied de la jeune femme qui était surement en train de boire le verre. Ce n'est pas pour autant qu'elle ramassa les bouts de verre. Elle ordonna au serveur de nettoyer. On ne pouvait donc jamais être tranquille lorsqu'on dansait ? Elle ferma les yeux et une larme s'échappa de Nita. Elle se tourna, regarda Seth qui lui regardait les mains de la jeune femme et souris. Il ne fallait pas qu'elle montre sa tristesse envers son ex boys-friends. La femme au bar qui avait fait renversé son verre était ivre et son regard lui rappela le sien, les soirs ou elle buvait avec Eddie.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: We are young ♪ PV Nita    Mer 21 Mar - 12:37

    Je plane, je plane, je plane. Je ne suis pas bourré. J’ai mes partiels. Bientôt.

    Dans les veines de Seth, l’alcool avait l’effet d’une bombe à retardement. Il cuvait, et boom. Tout son sang était imprégné du liquide de l’euphorie. Généralement après, Seth perdait une bonne partie de ses souvenirs, ce qu’il s’était passé pendant la soirée, et ce qui s’ensuivait. C’est comme ça que la plupart du temps il finissait au lit avec une parfaite inconnue qu’il avait rencontré en boîte, se jurant très sérieusement que ça serait la dernière, la dernière fois que ça arriverait. Et rebelote la semaine d’après. Enfin, ça, c’était généralement. Généralement c’était le terme que Seth utilisait pour parler d’avant, de ce qu’il faisait à Paris. Ici en Angleterre plus rien ne tenait du généralement c’était plutôt maintenant.
    Le moment fatidique de l’explosion approchait. Le jeune homme avait mis deux techniques au point pour se maîtriser et ne pas raconter trop de la m* rde. Chacune d’elle le faisait passer pour un vieux SDF schizophrène. La première consistait à chanter tout le répertoire d’ABBA ou d’un chanteur français littéralement insupportable qui s’appelait Christophe Maé. C’est ma teeeerre où je m’assoah ! AYAHAYAYAHAYAYAYA ! ♪ Le commun des mortels (de Londres) ne comprenant pas le Français, Seth devenait souvent aux yeux du service de sécurité de la discothèque un ivrogne émigré des plaines Berbères et parfois il finissait au poste de police qui lui demandait ses papiers et qui le relâchait avec une simple amende. La seconde option n’était pas des moindres. Seth appliquait la technique du jem’occupelabouche (et les mains en bonus) donc tous les moyens étaient bons pour éviter d’en placer une. Pour citer quelques exemples : fumer comme si notre raison de vivre était de choper un cancer de la gorge ou encore s’étouffer avec toutes les cacahuètes présentent sur le bar, et bien d’autres choses encore.
    Il faut savoir que si Seth mettait un tel point d’honneur à se priver de la parole, c’était parce que quand il était bourré, il devenait le roi des relous. Mais genre … vraiment. Il parlait trop, passant de la joie aux pleurs, se considérant comme célibataire peu importe son statut. Une sorte de dark-Seth dont il ne valait mieux pas croiser la route. Seulement, ça c’était avant. Maintenant, Seth savait qu’il ne se passerait strictement rien de sexuel avec Nita. La jeune femme à la mention d’une éventuelle petite amie s’était instantanément soustraite au slow. Une chouette fille.

    « Oh, j'suis désolée. Pourtant j'ai bien connu les coups couteaux dans le cœur mais à ce point... Heureusement qu'ton oncle est assez gentil pour t'aider ! Mais cette fille... Je ne veux pas avoir des problèmes si elle me voit danser avec toi. »

    Seth sourit. Ce n’était pas trop le genre de Hope de venir trainer dans des boîtes de Greenwich en pleine semaine. Elle était plutôt du genre Soho, avec Aaron. Le pianiste avala sa salive avec un arrière-gout d’amertume. Non, il ne savait pas du tout de quel genre était Hope. La petite blonde lui retournait complètement la tête. Un jour elle l’embrassait à plus de cent mètres de hauteur et puis pouf, plus aucune nouvelles. Bon, c’était aussi peut être un peu de la faute de Seth (sic, il l’avait embrassé sur la joue en repartant) mais le jeune homme aurait menti s’il avait prétendu ne pas espérer cette infime chance qu’Hope se trouve dans le night club cette nuit. Et qu’elle l’ait vu, danser avec Nita. Peut-être que la jalousie aurait marché comme un électrochoc. Peut-être qu’elle se serait rendue compte qu’il n’y avait qu’un homme dans sa vie et qu’il n’était pas tatoué de partout. Ou bien ç’aurait produit l’effet inverse et elle aurait couru dans les bras d’Aaron le drogué.

    « T’inquiète pas. Ce n’est pas vraiment ma petite amie. Il y a un autre mec alors … j’ai l’impression que parfois je ne suis pas le pire quand il s’agit de prendre des décisions. Elle fait un peu la girouette entre nous deux, et le pire, je crois, c’est qu’elle n’a même pas conscience que ça pourrait nous blesser tous les trois. »

    Fierté. Ça pourrait nous blesser. Et pas ça me blesse. Seth ne l’avouerais jamais, et pour rien au monde. Il n’était pas du genre à chouiner seul dans la cours de récré parce que la brute de l’école lui avait volé son goûter. En général, il le récupérait, son quatre heures, à grand renfort de ses petits poings si nécessaire. Plongé dans ses pensées, il fut quelque peu surpris quand le vieux biker le heurta de plein fouet. Nita s’offusqua d’une impolitesse pareille, et Seth se contenta de prendre un air faussement énervé. Glups, il ne m’a pas reconnu, ou alors il l’a fait exprès ! Hé mec, on est plus à l’école primaire, les petits coups bas de gamins ça ne prend plus ! Rentre chez ta mère ! Il se garda bien pour lui ses répliques de gros dur.
    Le regard du jeune homme se posa sur sa compagne, celle-ci souriait. Mais ses yeux ne trompaient pas. Ils ravalaient péniblement des sanglots. J’étouffe, tu étouffes… l’agitation du club devenait insupportable. Seth prit la main de Nita et l’entraîna dehors, par-dessus son épaule, il lui dit doucement :

    « Viens, on sort, on en a besoin ! »

    Il n’avait aucune idée de pourquoi Nita réprimait des pleurs. Les souvenirs douloureux ça allait et ça venait, il était très bien placer pour savoir ça. Mais le jeune homme était aussi sur d’une chose : il fallait vider son sac à un moment ou à un autre.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: We are young ♪ PV Nita    Sam 2 Juin - 10:17

    Pas besoin d'être un expert pour se rendre compte que les deux jeunots finiraient près des poubelles à recracher leurs alcools avalés pendant la soirée. Seth roulait presque des yeux et Nita commençait à se lâcher. Elle somnolait à moitié, prête à tomber dans les pommes. Et dire qu'elle voulait cacher les larmes qui coulaient sans trop de discrétion sur ses joues. Elle aurait mieux fait de partir en courant entrain de chialer comme une gamine. Mais non, elle s'est montré mature et a continuer en souriant. Seth lui parlait. Pauvre femme, comme une bille entre deux gros bonhommes l’empêchant de passer. Mais est-ce elle qui le fait exprès ou est-ce les deux garçons ? Elle n'en sait pas plus. Mais bon, vu la dose d'alcool qu'elle a pris, elle risque d'oublier rapidement cette question qui se pose dans sa tête. En tout cas, elle est sure de ne pas oublier ses larmes qui ont coulés pour tel en tel souvenir. Faut-il qu'elle en parle à Seth ? Lui le bel inconnu qu'elle a rencontré dans les toilettes pour femmes ? Hum, cela ne changerait rien à sa vie mais elle ne veut pas non plus passer pour une chieuse qui raconte sa vie à tout bout de champs.
    En tout cas, le jeune homme remarqua facilement que Nita n'allait pas bien. Il l'invita donc à sortir. La foule s'accumulait petit à petit et le soleil était déjà tomber depuis un bout de temps. Ils rencontrèrent du mal à sortir de la boite puant l'alcool et la transpiration. De quoi vous donner mal à la tête pendant un long moment. Et là, c'était le cas de Nita. De plus revoir le visage d'Eddie n'était pas le meilleur jour mais avoir un mal de crâne pas possible vous donnez envie de vous arracher la tête. « Pourquoi tant de haine dans une boîte de nuit ? » Le hic, c'est qu'elle avait pensé haut et fort. Et Seth, bien qu'un peu ivre entendit tout de suite la phrase de Nita. Sans poser une seules questions, il l'a prit par le bras et se dépêcha de la faire sortir pour prendre l'air. Une fois à l'extérieur, la jeune femme aspira une bouffé d'aire purement fraiche - ou presque du fait qu'il y avait des fumeurs - et s'assit sur le trottoir. Sa tête commençait à tourné et elle avait des difficultés à laisser ses yeux ouverts.

    Et paf, comme une goutte de pluie qui peut tomber à n'importe qu'elle moment, la jeune fille tomba dans les pommes. Les yeux fermés, à entendre ce qui se passait elle se rappela d'Eddie comme ci elle l'avait quitté il n'y a à pêne une heure. Tellement réaliste qu'elle eu du mal à se souvenir où elle se trouvait.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: We are young ♪ PV Nita    

Revenir en haut Aller en bas
 

We are young ♪ PV Nita

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» My Little Young Box
» [Novembre 2012] Glossybox Les essentiels "Young Beauty"
» Young teacher, the subject of schoolgirl fantasy ♥ | PV Alan & Jackie
» Selon-vous, quels sont les "MUST HAVE" à posseder chez mac
» MILLET PASCAL
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BE AN ARTIST ϟ :: LONDON II :: 
GREENWICH.
-