Partagez | 
 

 Castings - [PV Nathan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Castings - [PV Nathan]   Sam 19 Mai - 18:43

Citation :
« Je sais pas moi ! Réalisez un p*tain de truc pour votre propre expérience ! Montrez-moi des choses qui envoient, qui claquent ! J'vais vous dire moi, vous n'êtes pas des cinéastes, vous êtes là pour des notes, pour vous comparer entre vous. Il faut toujours qu'on vous donne des trucs à faire et à rendre pour que vous le fassiez mais vous êtes des artistes, oui ou m*rde ?! »

Il n'y était pas aller de main morte sur ce coup là. Le prof d'initiation à la réalisation était un personnage hors du commun qui aimait qu'on le surprenne. Il aimait aussi diriger ses élèves droit dans le mur pour voir s'ils étaient assez intelligents pour ne pas se lancer dans des projets sans intérêt. Un jour agressif, un autre jour philosophe, tout dépendait de ce qu'il lisait le matin dans le métro pour venir jusqu'à la fac.

En sortant de l'amphithéâtre Swann avait eu envie de prouver son talent mais elle savait que ses camarades tout comme le prof, resteraient perplexes face à ses idées. Elle voyait parfaitement son scénario posé sur un bureau, tamponné d'un rouge et éclatant: DÉSASTREUX. Oh oui elle voyait la scène. Si bien qu'elle eut envie d'anticiper le tout.
Un court-métrage à propos d'un élève adorateur du surréalisme. Un marginal de la société, totalement incompris, obsédé et hanté en même temps par l'oeil tranché d'Un Chien Andalou de Buñuel. Il réaliserait fièrement un court-métrage pour ses cours et le présenterait tout aussi fièrement à ses professeurs et ses camarades. Il serait humilié puis se vengerait en tranchant tous les yeux de la salle, puisqu'ils étaient incapable de voir son art il ne verraient plus rien.
Et puis finalement Swann se reprit en main. Ils risqueraient tous de prendre peur et de la fuir comme son personnage.

Elle était restée assise pendant des heures à la bibliothèque, à la recherche d'une idée accessible à tous les types de spectateurs. Finalement, pourquoi vouloir faire en fonction des autres ? Elle cherchait là à montrer ce que chaque élève peut ressentir face aux critiques blessantes parfois même jalouses, des spectateurs.
Elle officialisa son idée en écrivant le scénario.
Elle avait imprimé des petites fiches qu'elle avait affichées sur tous les tableaux de la fac.


Citation :
Casting à la salle de danse du 17 au 20 mai, de 14pm à 16pm.
Je recherche actuellement:
- une trentaine de figurants
- un homme qui ne fasse pas trop jeune
- un étudiant
Pour toute information supplémentaire: s.criswell@univlondon.com

Ca avait plutôt bien marché pour les premiers jours. Swann n'avait pourtant pas trouvé LE rôle principal, LE surréaliste. Aucun étudiant ne l'avait convaincu, tous beaucoup trop "classiques" à son goût pour un rôle de passionné. C'était le premier casting qu'elle organisait, peut-être n'était-elle pas à la hauteur, qu'il fallait s'y prendre autrement.
Le troisième jour s'achevait, elle rangeait ses affaires dans son sac lorsqu'elle entendit la porte grincer. Swann leva la tête pour voir de qui il s'agissait. Un dernier candidat ou un professeur de danse qui voulait qu'elle libère la salle ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Castings - [PV Nathan]   Jeu 31 Mai - 17:47

« Monsieur Stuart, je vous rappelle que devenir une star mondiale n’est nullement l’objectif final de votre formation. Vous êtes avant tout un acteur, votre rôle est de jouer la comédie, puis-je connaître le nombre de rôle que vous avez décrochez pour l’instant ? Zéro. Pourquoi ? Parce que vous n’êtes pas assez appliqué dans votre travail, c’est tout. »

Crâne d’œuf me regardait par-dessus ses lunettes. Sur son crâne, une ridicule touffe de cheveux gris et hirsutes se dressait. Je ne connaissais même pas le nom de ce professeur, et à vrai dire, je m’en fichais pas mal. Il était l’exemple type de l’homme dont je payerais le prix fort pour ne jamais ressembler. Un vieil acteur raté et aigre qui n’avait même pas ses cheveux pour lui. Il s’amusait à nous rabaisser, nous, les jeunes pleins de talent et qui avaient l’avenir devant eux. Et, bien entendu, comme j’étais le plus brillant et le plus prometteur, j’étais tout désigné pour être sa tête de turc attitré.
A ses remontrances, je me contentais de lâché un bâillement sonore, tandis que mon regard se perdait dans le vide. Rien que le fait de lui accorder un regard me répugnait. Son cours tout à fait inutile puisque l’enseignement qu’on nous dispensait était mauvais. Peu importe qu’il compte coefficient cinq à l’examen final, je n’en avais que faire, ce n’était pas une note qui prouverait la valeur de Nathan Stuart !

« Regardez-moi quand je vous parle monsieur Stewart ! » hurla-t-il, alors que non seulement il écorchait mon nom de famille, mais qu’en plus il posait une de ses mains impies sur mon épaule. Lentement, ma tête fit un quart de tour vers l’homme et mes prunelles noisettes se plongèrent, foudroyante, dans le regard vide de la moindre lueur d’intelligence de l’enseignant. « Retirez votre main. Tout de suite. Je n’ai pas envie d’être touché par la médiocrité. » dis-je d’un voix rauque. Crâne d’œuf me regardait les yeux écarquillés, si le père Williams était entré dans la salle, en faisant la danse du ventre en pagne, je pense qu’il ne l’aurait même pas remarqué. « Mon nom est Stuart, monsieur, continuais-je en grinçant des dents, déformez-le autant que vous le pouvez bientôt il sera impossible de faire semblant de l’ignorer. Non, je ne vous menace pas. Disons que je viens de vous faire une prévision en direct. Voyez-vous, je pense qu’il n’y a que les ratés frustrés qui osent affirmer qu’être une star n’est pas le but de toute une vie. Qui ne veut pas devenir une star ? Ceux qui s’y sont essayé, qui ont loupé un barreau d’échelle et qui se sont fracassé par terre. Les gens comme vous. Non monsieur, prenez ça comme vous le voulez, je ne vous ai pas traité de looser, je l’ai juste sous-entendu. »

Il m’a exclu de cours. Il m’a envoyé chez le doyen de l’université pour insolence envers un professeur. Quel espèce de c*nnard ! Mais à part me faire perdre mon temps, cela n’avait strictement aucun intérêt, il était de notoriété publique que le doyen de la fac d’art dramatique de Londres était bourré à tout heure de la journée et qu’il avait un ami imaginaire qui s’appelait Brad. J’eu pour toute sanction le devoir de me trouver un rôle dans un projet étudiant dans les deux semaines qui suivaient cet entretien (c’est Brad qui lui avait soufflé cette idée à l’oreille).
Sans perdre une seconde, je n’avais pas que ça à faire, le temps c’est de l’argent, je me lançais à la recherche des petites annonces sur le grand panneau de liège du hall. C’est ici que tous les étudiants malheureux en amour, étourdis, ou frustrés sexuellement épinglait ce qu’il recherchait ou ce dont il se débarrassait. Ça allait du bébé caniche à la grande blonde d’un mètre quatre-vingt-dix (en général on recherchait les grandes blondes, on ne les donnait pas). Bref, entre tous ces petits bouts de papiers sans intérêt, je trouvais enfin mon « bonheur », ou plutôt la punition d’un doyen schizophrène.

Casting à la salle de danse du 17 au 20 mai, de 14pm à 16pm.
Je recherche actuellement:
- une trentaine de figurants
- un homme qui ne fasse pas trop jeune
- un étudiant
Pour toute information supplémentaire: s.criswell@univlondon.com

Parfait ! On était le vingt, il était quinze heure cinquante-trois et j’étais un étudiant. Il était trop tard pour demander quelques informations supplémentaires, mais l’annonce avait été accrochée dans la partie « Comédie », techniquement c’était bon. Si le rôle était à la hauteur de mon jeu d’acteur (ce qui était très rare pour un projet étudiant, il ne fallait pas se leurrer), j’aurais accompli ma pénitence ! D’un pas vif, je m’élançais vers la fameuse salle de danse.

Je mis exactement six minutes pour rejoindre l’endroit, en maudissant à moitié le mec qui avait décidé de construire un campus si étendu. C’était bien les architectes ça ! Toujours à ne penser à penser à l’esthétique ! Ils ne se souciaient donc jamais de l’aspect pratique ? Les étudiants qui tous les jours couraient pour être à l’heure en cours ? Non ? Moi-même qui détestais courir ou me presser ? Peu importait, j’aimais être en retard, ça ne me faisait que plus désirer.
D’un coup, je tirais une des portes battantes du studio de danse. La première chose que je vis fut une fille, de dos, elle avait l’air plutôt pas mal, en une seconde je choisi de devenir pour elle un homme attachant et maladroit. Elle se retourna, surprise que quelqu’un s’intéresse à son petit projet. En guise de masque, je lui adressais un sourire en coin.

« Huum… Salut, c’est bien ici l’audition ? Désolé pour le retard ! Enchanté, je m’appelle Andrew ! » me présentais-je en lui tendant la main pour qu’elle puisse la serrer. J’étais très fier de ma performance. Du bégaiement aux excuses, j’étais vraiment dans mon personnage.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Castings - [PV Nathan]   Ven 1 Juin - 9:46

Swann lui serra la main sans un mot. Elle passa sa main gauche dans ses cheveux puis regarda la pendule accrochée au mur.

J'espère simplement qu'on ne sera pas expulsés avant la fin de ta prestation, il y a un cours de danse juste après. J'allais partir.

Elle ressorti donc ses affaires, elle n'avait pas eu le temps de ranger la caméra et son trépied, c'était déjà un peu de temps de gagné.
Swann saisit une feuille qui dépassait de son trieur, elle la regarda et la tendit à Andrew.

Alors, en fait j'aimerais que tu apprennes...cette partie, dit-elle en traçant une accolade sur l'endroit désigné. Interprète le personnage comme tu le perçois à travers ces lignes. J'ai besoin d'un exclu de la société...un peu pommé. Enfin bref, fait-le comme tu le sens. Je te demanderais quelques informations personnelles avant que tu commences ta prestation.

Elle était agacée. Elle avait enregistré tous les prétendants au rôle sur sa caméra, Andrew était le dernier et elle espérait qu'il conviendrait. Elle avait tout vu: celui qui n'avait pas jouer la partie du scénario qui était demandée, un autre avait tenté de changer le statut de solitaire du personnage, Swann l'avait laissé faire histoire de s'en débarrasser. Elle comprenait mieux pourquoi les étudiants ne faisaient pas tant de courts-métrages que ça dans le cadre extra-scolaire: c'était décourageant plus qu'autre chose et c'était Andrew qui devait subir les effets secondaires de la cinéaste découragée et fatiguée. Et elle se trouvait déjà bien gentille pour une réalisatrice.
Enfin ça...ce n'était que le début, elle finirait bien par s'arracher les cheveux, sauter de rage à pieds joins sur le plateau de tournage, hurler sur tout le monde même pour dire "Action !", les joies du cinéma.

10 minutes pour apprendre, si tu fais moins c'est parfait. Si tu as des questions n'hésite pas.

Elle n'avait pas vraiment prit le temps de l'examiner physiquement pour au moins voir s'il correspondait. Elle leva les yeux vers lui tandis qu'il lisait son texte. Il était pas mal, peut-être pas assez surréaliste, mais ça se passerait dans le regard et elle trouvait qu'il était plutôt expressif. Elle pensa quand même à faire quelque chose de plus banal la prochaine fois, histoire de le recontacter pour un rôle peut-être plus ordinaire.

Dix minutes à tuer, elle sorti des feuilles d'un dossier sur lequel était écrit STORY-BOARD . Elle saisit son crayon de papier pour continuer de dessiner ses plans pendant qu'il se mettait dans la peau du personnage.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Castings - [PV Nathan]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Castings - [PV Nathan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Cherche "découvrir 1001 phrases" de Nathan
» damfontaine
» L'ethnopsychiatrie
» La chambre de Nathan
» diner entre frère et soeur // Nathan & Heather
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BE AN ARTIST ϟ :: LONDON I :: 
LIEUX DE TRAVAIL.
 :: 
SALLE DE DANSE.
-